Pimprenelle
Actualités

Plantes sauvages « du bas de l’immeuble » n°5 : la petite pimprenelle.

Celle-ci a fait partie de la petite sélection de plantes que j’ai présentées lors de la conférence « salades sauvages » du cycle à votre santé à la MNEI le 27 février dernier! Elle était en rosette en février, la voici qui monte en fleurs!

Inflorescence de la petite pimprenelle. Photo : P. Goujon

La petite pimprenelle (Sanguisorba minor), est appelée aussi pimprenelle sanguisorbe ou petite sanguisorbe. Elle appartient à la famille des Rosacées. Son nom latin vient de sanguis (sang) et sorbere (absorber). On lui reconnait en effet la capacité de faire cesser les hémorragies depuis l’Antiquité.

Cette propriété est due notamment aux tanins, molécules ayant un effet astringent sur les tissus. Cette classe de principes actifs et leurs mécanismes d’action sont vus en formation.

Les pimprenelles sont comestibles et ont un goût de concombre, les feuilles peuvent agrémenter tout simplement vos salades!

Rosette : disposition particulière des feuilles, toutes insérées de manière rayonnante au niveau du collet. Nous avons vu cet agencement pour la chélidoine et la doucette !

Collet : zone de transition entre la partie racinaire et la partie supérieure d’un végétal.

Références

-Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France, Paul-Victor Fournier.

Herbier de l’Université Pierre et Marie Curie de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *