Fumeterre
Plantes sauvages "du bas de l'immeuble"

Plantes sauvages “du bas de l’immeuble” n°1 : la fumeterre

Pour continuer à s’enrichir pendant ce confinement, je propose de se pencher sur les plantes sauvages qui se trouvent dans le kilomètre autorisé. Comme les agents d’entretien des espaces verts sont absents, nous allons pouvoir observer la montée en fleurs de nombreuses plantes qui nous entourent, qui jusque là étaient fauchées avant leur floraison.

J’appelle “sauvages” les plantes non ornementales et non volontairement apportées par l’homme.

Nous en resterons à l’identification si nous sommes en ville, car les sources de pollution sont nombreuses et les plantes sont donc souvent impropres à la consommation.

Aujourd’hui, ce joli végétal, qui a été étudié pendant le module 1 de la formation plantes sauvages, est en plein épanouissement!

Quel est-il?

Cette plante est une fumeterre! Elle appartient à la famille des Fumariacées, et plus récemment classée dans la famille des Papavéracées, comme le coquelicot et le pavot de Californie par exemple. C’est d’ailleurs une confusion possible avant la floraison : les feuilles du pavot de Californie (Eschscholzia californica) sont très similaires à celles des fumeterres.

Les fumeterres sont comestibles, mais très amères. Elles contiennent des alcaloïdes, substances pharmacologiquement très actives et qui sont donc souvent toxiques. Il faudra se renseigner avant d’en consommer régulièrement. Elles sont utilisées en phytothérapie pour accompagner le fonctionnement du foie.

De gauche à droite: fumeterre, pavot de Californie, fumeterre avec pavot de Californie.

11 réflexions au sujet de “Plantes sauvages “du bas de l’immeuble” n°1 : la fumeterre”

    1. Bonjour Christine,
      c’est vrai que la forme de la fleur ressemble, mais non! C’est une fumeterre. Je complète l’article aujourd’hui 😉

  1. Bon… On pense que ça ne pousse pas naturellement en Limousin. Est ce juste ? Steph cherche épluche plein de photos. Le feuillage, l’étonne ! Hâte de savoir 🦄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *