La chélidoine, plante sauvage réputée anti-verrues

chélidoine

La chélidoine, Chelidonium majus appartient à la famille des Papavéracées, comme la fumeterre. « Chélidoine provient du grec Chelidôn, qui signifie “hirondelle”, les anciens appelaient de nombreuses plantes Chelidonium qui poussaient ou qui fleurissaient à l’arrivée des hirondelles. Elle vit au pied des murs, sur les trottoirs, mais aussi dans les rocailles, les décombres et avoisine presque toujours les habitations. Si vous vous demandez comment utiliser la chélidoine, plante sauvage réputée anti-verrues, je vous emmène à sa découverte.

Comment reconnaître la chélidoine, cette plante à latex jaune ?

La chélidoine est une plante vivace haute de 50 cm à 1 m. On l’identifie facilement grâce à son latex orangé lorsque l’on coupe un morceau de tige. Très commune en France, elle ne pousse pas au-dessus de 1600 mètres d’altitude, ce qui permet de la trouver facilement dans de nombreux chemins. Comme d’habitude, je vous propose une pause botanique afin d’apprendre à mieux observer cette espèce végétale connue depuis l’antiquité : 

  • Feuilles : elles sont lobées et arrondies. De couleur vert-grisâtre, vous allez apprendre à les reconnaitre très rapidement. 
  • Fleurs : jaune vif et de petite taille, on appelle leurs inflorescences des ombelles. Ces fleurs sont composées de 4 pétales et 2 sépales.
  • Fruits : Ils sont de forme allongée et sont appelés siliques. 

N’hésitez pas à utiliser une loupe botanique pour regarder en détail l’ensemble de la plante et ainsi mieux la comprendre.

Quels sont les principes actifs de la chélidoine ?

La chélidoine contient de nombreux alcaloïdes, substances pharmacologiquement très actives et qui sont donc souvent toxiques. Cette plante a montré divers effets nocifs : hépatotoxicité (toxique pour le foie), phototoxicité (elle rend la peau sensible au soleil) en sont des exemples. Des extraits de chélidoine montrent aussi des activités antivirales, antibactériennes, antifongiques. Pourtant, l’herbe aux verrues pourrait aussi agir de manière intéressante sur le foie dans certaines situations. ¹

L’utilisation de la chélidoine pour d’autres traitements que les verrues semble possible, mais nécessite des études supplémentaires, ainsi que la consultation d’un professionnel de santé. Les détails des mécanismes d’action et les possibles posologies sont vus en formation spécifique.

De quelle manière utiliser l’herbe à verrues ?

La chélidoine est surtout connue pour l’utilisation de son suc sur les verrues. Le docteur H. Leclerc rapporte que “le latex récemment exprimé, constitue un traitement très efficace des formations papillaires bénignes (verrues, cors et durillons) : je me suis débarrassé rapidement de plusieurs verrues qui avaient résisté à d’autres traitements, en badigeonnant trois fois par jour de ce latex”.

Celle que l’on appelle également «la grande éclaire» s’utilise depuis des décennies et par de nombreuses personnes sur les verrues, mais également sur les cors et les durillons. Pour cela, il suffit de casser une tige en deux puis d’utiliser le suc frais en l’appliquant directement sur les verrues. Il faut prendre soin de ne pas toucher les parties saines de la peau. Il est important de respecter la posologie d’une seule goutte par application, deux à trois fois par jour.²

 

Les résultats d’amélioration sont observés avec l’expérience mais ne sont pas validés par la science.

latex jaune orangé de la chélidoine, crédit photo Mathilde Simon
Suc jaune orangé de la chélidoine

🌿Découvrez d’autres description de plantes dans l’onglet «Plantes sauvages du bas de l’immeuble».

À quel niveau la chélidoine est-elle toxique ?

Comme de nombreuses plantes sauvages, il est essentiel de rester prudent lors de l’utilisation des espèces végétales. Que ce soit au niveau culinaire ou des soins, la sécurité doit primer sur toutes vos décisions. Gardez à l’esprit qu’il faut toujours être certain.e de l’identification des plantes avant toute décision. Dans cet article, vous avez appris à utiliser la chélidoine, cette plante sauvage réputée anti-verrues, il ne vous reste plus qu’à apprendre à l’observer dans la nature.

Sources

  • ¹ 300 plantes médicinales de France et d’ailleurs — Claudine Luu – Éditions Terre vivante 2020
  • ² Althea Provence – Christophe Bernard
  • Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France – Paul-Victor Fournier. Editions Omnibus 2010
  • Chelidonium majus – an Integrative Review: Traditional Knowledge versus Modern Findings. Gilca et al., Research in complementary medecine, 2010. -Crijns AP et al., Acute hepatitis after use of a herbal preparation with greater celandine (Chelidonium majus). 2002 -Kaminsky V et al., Correlation of the cytotoxic activity of four different alkaloids, from Chelidonium majus (greater celandine), with their DNA intercalating properties and ability to induce breaks in the DNA of NK/Ly murine lymphoma cells. Cent Eur J Biol 2006;1(1):2–15. -Dzink JL et al., Comparative in vitro activity of sanguinarine against oral microbial isolates. Antimicrobial Agents Chemotherapy 1985;27(4): 663–665. Bark KM et al., Evaluation of the phototoxic potential of plants used in oriental medicine. J. Ethnopharmacology 2010;127(1):11–18.
  • Matos OC et al., Sensitivity of Fusarium starins to Chelidonium majus L. extracts. J Ethnopharmacology 1999;66(2): 151–158.
  • Parvu M, Parvu AE, Cranium C, Barbu-Tudoran L, Tamas M: Antifungal activities of Chelidonium majus extract on Botrytis cinerea in vitro and ultrastructural changes in its conidia. J Phytopathology 2008;156(9):550–552.
  • Meng F et al., Antifungal activity of the benzo[c]phenanthridine alkaloids from Chelidonium majus Linn against resistant clinical yeast isolates. Journal of Ehnopharmacology 2009;125(3):494–496.

6 réflexions sur “La chélidoine, plante sauvage réputée anti-verrues”

  1. Ping : Plantes sauvages "du bas de l'immeuble" n°5 - L'écho sauvage

  2. Ping : Plantes sauvages "du bas de l'immeuble" n°4 : la doucette ou mâche sauvage. - L'écho sauvage

    1. On ne peut l’utiliser qu’en frais. Il faut donc avoir un ou deux pieds de chélidoine à proximité si on veut pouvoir venir à bout de la verrue 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *